La méditation, outil-support pour améliorer la conscience et la capacité à faire des liens

C Maskens - Meditation outil-supportCorpsAnalyse-Vol9-Automne2008Colette Maskens
in, Le corps et l’analyse • Volume 9 • Automne 2008 (p. 15-26)

Partant du principe qu’aucun être humain ne peut guider un autre être humain sur un chemin que lui-même n’a pas déjà parcouru, j’ose dire que: la qualité du « lien-attachement » patient-thérapeute qui permettra au patient la restauration de sa capacité à faire des liens entre son vécu et les mécanismes de fonctionnement qui en découlent aujourd’hui, ainsi qu’entre ses émotions non maîtrisées, les difficultés et la vision trouble que cela provoque dans sa vie, dépend de la qualité du thérapeute à être totalement connecté à ses propres sentiments et émotions, à ses sensations corporelles et à être pleinement conscient de ses pensées. Elle dépendra aussi de la capacité du thérapeute à vivre d’instant en instant le double mouvement vers soi et vers l’autre. La restauration de cette capacité à faire des liens et à accepter ce que ces liens révèlent, conduit à la guérison.
Que doit alors être le thérapeute ? Que doit être le patient ? Etre ? faire ?

L'intégralité de cet article en PDF pdf

A venir ...
Cliquez sur l'image
SOBAB-La_Colere-BRU-21AVR2018